+ services en département
 
Accès direct





 
Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail > Campagne nationale de sensibilisation au risque de chutes de (...)

Campagne nationale de sensibilisation au risque de chutes de hauteur

| Publié le 18 juin 2014 | Dernière mise à jour le 25 mars 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les chutes de hauteur figurent parmi les priorités du Plan Santé au Travail de l’État, de la Convention d’objectifs et de gestion 2014-2017 de la branche accidents du travail / maladies professionnelles et du Plan Horizon 2015 de l’OPPBTP.

C’est la raison pour laquelle, le ministère du travail engage une action nationale avec les principaux acteurs de la prévention des risques professionnels : "Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur".

Les ministères chargés du travail et de l’agriculture, la CNAMTS [1], l’INRS [2], la MSA [3], le RSI [4], la CNRACL [5] et l’OPPBTP [6] s’associent pour sensibiliser les chefs d’entreprise et les maîtres d’ouvrage au risque de chutes de hauteur.

En effet, les chutes de hauteur restent aujourd’hui l’une des premières causes d’accidents du travail, notamment dans le BTP où elles représentent 16 % des accidents et sont la 1ère cause d’accidents graves et mortels (30 % des décès). Dans le secteur agricole, les chutes de hauteur représentent 12,4% des accidents du travail chez les agriculteurs et 9,4% chez les salariés agricoles. C’est également la première cause de décès (23%) chez les agriculteurs.

Ce risque représente un enjeu de sécurité majeur au regard de la vie des personnes et de la performance des entreprises.

Une campagne nationale de communication dédiée et soutenue par tous les acteurs de la prévention, est déployée ce mois de juin autour :
• du slogan « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur » ;
• d’un message d’action concret « j’informe et je forme mes salariés pour acquérir les bonnes pratiques ».

Elle sera largement diffusée au travers d’annonces presse, d’un site Internet dédié, de stickers, dépliants d’information, affiches…

De plus, afin d’aider les entreprises à s’équiper de matériels sécurisés, les organismes de prévention partenaires de cette campagne proposent des aides financières.

 

Télécharger le Dossier de presse

 

Notes

[1Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés

[2Institut national de recherche et de sécurité

[3Mutualité sociale agricole

[4Régime social des indépendants

[5Caisse nationale des retraites des agents des collectivités locales

[6Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics