Vous pouvez nous contacter par téléphone ou par messagerie et retrouver sur ce site toutes les informations sur les mesures mises en œuvre dans le cadre de la crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19.

Information sur l’activité partielle

Contacter les services départementaux de renseignements en droit du travail  :

- par courriel :
- Calvados
- Eure
- Manche
- Orne
- Seine-Maritime

- par téléphone, du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 au :

+ services en département
 




 
Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > Services à la personne (volet 2 - 2018) > En Normandie, le vieillissement de la population pourrait entraîner une (...)

En Normandie, le vieillissement de la population pourrait entraîner une forte croissance des services à la personne

| Publié le 19 décembre 2018 | Dernière mise à jour le 4 avril 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En partenariat avec l’Insee, la Direccte de Normandie présente une étude régionale et cinq études départementales sur la demande des services à la personne : qui sont les ménages utilisateurs ? Combien sont-ils et combien seront-ils dans le futur ?

En Normandie, près de 200 000 ménages ont recours aux services à la personne en 2013, soit un taux de recours de 14,3 %. Ce taux est plus élevé que pour l’ensemble de la France de province (13,5 %). Le recours est d’autant plus important que les personnes sont âgées, seules et/ou avec des revenus élevés. Dans un contexte démographique régional de vieillissement de la population, le nombre de ménages utilisateurs devrait croître très fortement dans les années à venir. 40 000 ménages supplémentaires, potentiellement utilisateurs de ces services, seraient attendus d’ici 2030 et 80 000 d’ici 2050. À l’horizon 2023, compte tenu des départs probables à la retraite et pour satisfaire l’accroissement de la demande, les besoins en main-d’œuvre dans les services à la personne atteindraient 25 000 personnes.

--