Vous pouvez nous contacter par téléphone ou par messagerie et retrouver sur ce site toutes les informations sur les mesures mises en œuvre dans le cadre de la crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19.

Information sur l’activité partielle

Contacter les services départementaux de renseignements en droit du travail  :

- par courriel :
- Calvados
- Eure
- Manche
- Orne
- Seine-Maritime

- par téléphone, du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 au :

+ services en département
 




 
Accueil > Entreprise, emploi, économie > Emploi > Validation des acquis de l’expérience > Etudes > Etude sur les conjoints-collaborateurs des artisans et la VAE (Crefor (...)

Etude sur les conjoints-collaborateurs des artisans et la VAE (Crefor 2014)

| Publié le 11 mars 2016 | Dernière mise à jour le 2 février 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les Artisans et Commerçants, représentants les entreprises de proximité, ont un point commun essentiel : le rôle prépondérant du conjoint. Leur implication se plaçant souvent comme un déterminant crucial de la réussite de l’entreprise. Cependant, la nature précise des tâches effectuées par les conjoints demeure assez méconnue. En fonction des déterminants économiques de l’entreprise ainsi que des aspirations personnelles des individus, le rôle du conjoint peut varier fortement d’une structure à une autre. De plus, cette activité nécessite la maitrise de compétences particulières, qui peuvent avoir été développées de différentes manières (dans l’entreprise artisanale, par le biais d’une expérience professionnelle autre ou par l’intermédiaire de la formation).

C’est en réponse à ce constat que cette étude, soutenue par la Direccte, pilotée par l’UPAR Haute-Normandie et réalisée par le Crefor, propose de porter une attention spécifique au rôle des conjoints d’artisans.

Il s’agit de repérer les domaines d’intervention des conjoints et la fréquence de leur mobilisation au sein de l’entreprise pour déterminer si les compétences et savoir-faire, mis en application dans l’entreprise, pourraient être valorisés par l’acquisition d’une certification, notamment par le biais de la VAE. La finalité de ce travail est de penser une action collective VAE à destination des conjoints mise en place dans le cadre d’un partenariat Direccte-UPAR.

Consulter l’étude : http://infodoc.crefor-hn.fr/doc_num...

--