+ services en département
 





Des conseils pour recruter, former et gérer vos ressources humaines au quotidien



 
Accueil > Entreprise, emploi, économie > Emploi > Aides à l’emploi et à la formation > HOPE, un parcours efficace pour l’insertion de réfugiés

HOPE, un parcours efficace pour l’insertion de réfugiés

| Publié le 24 janvier 2018 | Dernière mise à jour le 7 février 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Ce mardi 16 janvier 2018, 15 réfugiés ont signé leur premier contrat de travail au centre AFPA de Saint Étienne du Rouvray, en présence de la secrétaire générale adjointe de la préfecture de Seine-Maritime : une insertion fruit d’un partenariat entre l’OPCA FAFTT, les entreprises Randstad et Humando, des entreprises de travaux publics, l’office français de l’immigration et de l’intégration, l’AFPA, pôle emploi et l’État.

Ce programme a pour objectif l’accès à l’emploi et au logement autonome.

HOPE (« Espoir » en anglais) est un parcours d’accompagnement global pour l’intégration de réfugiés : Hébergement, Orientation, Parcours vers l’Emploi.

En Normandie, il a débuté en septembre 2017 avec un objectif d’accompagner vers l’emploi 60 réfugiés signataires du contrat d’intégration républicaine.
Les formations proposées correspondent à des métiers en tension et les centres AFPA sont mobilisés pour un parcours de 8 mois environ comprenant :

  • Hébergement et restauration 7 jours sur 7 ;
  • Accompagnement social et professionnel, accès au logement et à l’emploi…
  • Apprentissage linguistique intensif adapté aux métiers ;
  • Découverte des métiers ;
  • Offre de formation certifiante sous statut de salarié (contrat de professionnalisation ou contrat de développement professionnel intérimaire).

Les 15 réfugiés originaires principalement du Soudan et d’Afghanistan et âgés de 21 à 38 ans ont bénéficié d’un accompagnement au centre AFPA de Saint Étienne du Rouvray et d’une découverte des métiers de la voirie et réseaux divers dans des entreprises du Calvados, de la Seine maritime et de la Manche.

Avec la signature de leur contrat de travail, ces réfugiés, poursuivent leur apprentissage des métiers des travaux publics et occupent des emplois non pourvus au sein des entreprises.

Les partenaires sont satisfaits d’offrir un avenir professionnel à ces jeunes très motivés. Ceux-ci ont témoigné de leur engagement dans un parcours, enfin en paix.

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics