Vous pouvez nous contacter par téléphone ou par messagerie et retrouver sur ce site toutes les informations sur les mesures mises en œuvre dans le cadre de la crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19.

Information sur l’activité partielle

Contacter les services départementaux de renseignements en droit du travail  :

- par courriel :
- Calvados
- Eure
- Manche
- Orne
- Seine-Maritime

- par téléphone, du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 au :

+ services en département
 




 
Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail > Le ministère du travail autorise sous certaines conditions l’utilisation des (...)

Le ministère du travail autorise sous certaines conditions l’utilisation des masques périmés depuis 24 mois

| Publié le 31 mars 2020 | Dernière mise à jour le 25 mai 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Afin de répondre au besoin de masques de protection respiratoire face à l’épidémie de COVID-19, le ministère du travail autorise l’utilisation des masques de type FFP2 périmés, dès lors que la date de péremption ne dépasse pas 24 mois et que des consignes strictes sont respectées avant leur utilisation

Le contexte résultant de la crise du COVID-19 engendre de fortes tensions dans l’approvisionnement de masque de type FFP2 pour satisfaire à la fois les besoins des établissements de santé et ceux des autres utilisateurs.

Pour parer à cette urgence, le ministère du travail autorise l’utilisation des masques FFP2 dont la date de péremption n’excède pas 24 mois en respectant impérativement les consignes cumulatives suivantes :

  1. Les masques doivent avoir été stockés dans les conditions de conservation conformes à celles prévues par le fabricant ou le distributeur ;
  2. Avant leur utilisation, les masques devront avoir fait l’objet de 4 tests successifs :
  • vérifier l’intégrité des conditionnements par contrôle visuel ;
  • vérifier l’apparence (couleur d’origine) du masque par contrôle visuel ;
  • vérifier la solidité des élastiques et de la barrette nasale de maintien du masque ;
  • réaliser un essai d’ajustement du masque sur le visage.

L’employeur doit veiller à ce que ces tests soient réalisés dans des conditions appropriées garantissant leur qualité.

Ces tests sont à réaliser avant la délivrance des masques aux utilisateurs.

L’employeur devra modifier par suite la consigne d’utilisation des équipements de protection individuelle prévue par l’article R.4323-105 du Code du travail.

Les masques FFP2 permettent de se protéger des postillons ou gouttelettes mais aussi de particules plus fines.

 

A consulter :

  • la foire aux questions pour les différents types de masques (version au 8 mai 2020 - Direction générale des entreprises) ;

(site de la Direction générale des entreprises)

  • le communiqué de presse du 12 mai 2020 du ministère du travail : « Les masques grand public disponibles pour les professionnels comme pour l’ensemble de la population  » ;




Télécharger :
- l’affiche "Porter un masque pour mieux nous protéger"
- l’affiche "Bien utiliser son masque"
- l’affiche "masques chirurgicaux" (INRS)
- l’affiche "masques en tissus" (INRS)

 
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

 
--