+ services en département
 
Accès direct






 
Accueil > Entreprise, emploi, économie > Entreprises et économie > Les premières assises de l’économie circulaire : plus de 300 participants (...)

Les premières assises de l’économie circulaire : plus de 300 participants !

| Publié le 1er décembre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le 17 novembre 2017, la Région, l’Ademe et l’État (représenté par la Direccte et la Dreal) ont organisé les premières assises de l’économie circulaire en Normandie à Gruchet-le-Valasse. Plus de de 300 participants étaient présents : collectivités, entreprises, associations coopératives, monde de la recherche.

Une gouvernance régionale inédite :

En 2016, la région, l’Ademe et l’État se sont associés pour mettre en place une organisation collaborative. Un comité régional de l’économie circulaire avec un pilotage région/Ademe/Etat s’est donné comme objectif d’accompagner et de mettre en relation les dynamiques concernant les différents champs de l’économie circulaire, en fédérant une communauté des acteurs normands autour de cette gouvernance régionale.

Pour accélérer la transition vers l’économie circulaire et soutenir les clubs et réseaux, plusieurs décisions ont été prises :

  • l’élaboration d’une stratégie « économie circulaire » en Normandie pour l’été 2018. Sous forme d’ateliers, les participant.e.s ont été invité.e.s à proposer des pistes d’actions concrètes qui contribueront à l’écriture de cette stratégie régionale ;
  • le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) par la région, l’Ademe et l’Etat dans le but d’identifier et accompagner des projets en lien avec les piliers de l’économie circulaire ;
  • l’expérimentation d’un laboratoire d’idées, porté par l’IRD2, (le Labo) en 2018 afin de mettre en relation le monde de la recherche, les réseaux de partenaires et les porteurs de projets.
  • le lancement de la plate-forme numérique NECI (Normandie Économie Circulaire) pour recenser et diffuser les initiatives des acteurs normands et favoriser leur mise en réseau. Cette plateforme est inter-opérable avec 3 autres plateformes françaises (Institut de l’économie circulaire, Eclaira (réseau Auvergne Rhone Alpes), Recita (réseau Aquitaine)et la plateforme de Genève.

Lors de ces assises, les premières chartes partenariales ont été signées avec les acteurs et réseaux de l’économie circulaire :

• le club INNE (Initiative Normande pour de Nouvelles Économies) travaille sur l’économie de la fonctionnalité ;
• le REGAL, (Réseau normand de lutte contre le Gaspillage ALimentaire) ;
• le club REPAR (Réseau des acteurs de la réparation) qui promeut la réparation et donc l’allongement de la durée d’usage ;
• le club chimie bio sourcée promeut le développement de l’approvisionnement durable dans la chimie ;
• le réseau de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) rassemblant les acteurs de l’économie sociale et solidaire impliqués dans l’économie circulaire.

Signature des chartes

La Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire (Cress) a animé une conférence sur la place de l’économie circulaire dans l’ESS.

Intervention de la Cress

Un espace forum où plus de cinquante structures en lien avec l’économie circulaire ont présenté leurs actions ou activité et ont pu échanger entre eux et avec les visiteurs.

Cette initiative s’inscrit dans le calendrier national de concertation pour la rédaction de la feuille de route économie circulaire du Gouvernement. Les travaux des ateliers serviront de contribution normande aux réflexions nationales.

Consulter l’article annonçant les assises

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics