+ services en département
 



 
Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > Formes particulières d’emploi > Pendant la crise, la moitié de la baisse de l’emploi supportée par les formes (...)

Pendant la crise, la moitié de la baisse de l’emploi supportée par les formes particulières d’emploi.

| Publié le 5 avril 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En 2013, la place des emplois de forme particulière - contrats à durée déterminée, intérim, apprentissage et emplois aidés - est similaire en Normandie à la moyenne des régions de province. En Normandie, 229 000 salariés occupent un emploi de forme particulière parmi les 1 166 000 salariés des secteurs privé et semi-public, soit un sur cinq. La région se positionne cependant au 2e rang, aussi bien pour le recours à l’intérim qu’aux emplois aidés. Les formes particulières d’emploi sont davantage utilisées dans l’Eure : l’intérim y est plus utilisé, notamment par l’industrie, qui représente 30 % des heures salariées totales dans le département et 60 % des heures d’intérim.

Documents à télécharger :

Insee Analyses Normandie N°27
--

Légifrance | Mentions légales | Services Publics