+ services en département
 



 
Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail

Santé et sécurité au travail

Comment agir face au harcèlement sexuel au travail ?

Comment réagir face au harcèlement sexuel et aux agissements sexistes au travail ? Le ministère du travail publie un guide pratique et juridique sur le sujet. Le document s’adresse aux victimes, aux témoins et aux employeurs.

Santé et sécurité au travail - 25 février 2019

Campagne nationale de sensibilisation au risque de chutes de hauteur

Le ministère du travail engage une nouvelle campagne nationale de sensibilisation avec les principaux acteurs de la prévention des risques professionnels : « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur ».

Santé et sécurité au travail - 22 novembre 2018

Affectation des jeunes âgés de moins de 18 ans à des travaux dangereux

Depuis le 2 mai 2015, un régime déclaratif se substitue à l’autorisation de l’inspecteur du travail pour l’affectation de jeunes à des travaux réglementés.
En outre, des dérogations à l’interdiction des travaux temporaires en hauteur sont instituées.

Droit à la déconnexion professionnelle

Les modalités du droit à la déconnexion des salariés dans l’utilisation des outils numériques : un nouveau thème pour la négociation annuelle dans l’entreprise sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la qualité de vie au travail.

Le 3ème Plan Santé au Travail

Le Conseil d’Orientation des Conditions de Travail (COCT) réuni le 8 décembre 2015 sous la présidence de Myriam El Khomri, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, a adopté le troisième Plan Santé au Travail qui constituera la feuille de route du Gouvernement en matière de santé au travail pour la période de 2016 à 2020.

Protection de la grossesse au travail

En Haute-Normandie, près de 15 000 enfants naissent chaque année de mères ayant eu une activité professionnelle pendant leur grossesse

Les services de santé au travail agréés par la Direccte de Normandie

Chaque employeur est légalement tenu, selon l’effectif de l’entreprise ou de l’établissement, soit d’organiser un service autonome de santé au travail, soit d’adhérer à un service interentreprises de santé au travail. Ces services de santé au travail doivent obligatoirement être agréés par l’Etat (Direccte)

--

Légifrance | Mentions légales | Services Publics