+ services en département
 




 
Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail > Vague de froid : les responsabilités de l’employeur envers ses (...)

Vague de froid : les responsabilités de l’employeur envers ses salariés

| Publié le 27 février 2018 | Dernière mise à jour le 13 mars 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le travail en extérieur en période hivernale, et particulièrement à des températures très basses, présente des risques pour la santé des travailleurs et favorise la survenue d’accidents.
La prévention la plus efficace consiste à éviter ou à limiter le temps de travail au froid.

Le froid peut avoir des répercussions sur la qualité du travail et provoquer directement ou indirectement des accidents (glissades, perte de dextérité…).

Si la loi ne fixe aucune température minimale pour le travail, certaines dispositions réglementaires visent néanmoins à assurer des conditions de travail adaptées et à prévenir les risques liés au froid.

Ainsi, en application des principes généraux de prévention, l’employeur doit mettre en œuvre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Il doit notamment prendre en compte les conditions de température lors de l’évaluation des risques et mettre en place des mesures de prévention appropriées.

L’employeur doit donc veiller à prévenir tout risque lié à l’exposition directe au froid (hypothermie, engelure, troubles musculo-squelettiques...).

Consulter la fiche pratique du ministère du travail

 
En savoir plus :
-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics