+ services en département
 




 

Zoom sur… la Journée d’informations et d’échanges sur le « concept zéro-phyto »

| Publié le 12 décembre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Point de départ de l’action "Promouvoir la substitution des produits phytopharmaceutiques" du PRST, mais également du projet MédiÆphyt, la "Journée d’informations et d’échanges sur le « concept zéro-phyto » dans les jardins, les espaces verts et infrastructures" a eu lieu le 17 octobre dernier. Un événement réussi durant lequel, au travers de 4 temps forts, les 105 participants ont échangé sur les problématiques soulevées par le "zéro-phyto" à l’égard des entreprises de droit privé mais aussi des collectivités territoriales.

Dans le cadre de l’action "Promouvoir la substitution des produits phytopharmaceutiques" du PRST3 Normandie, au cœur de la thématique "Prévenir l’exposition à l’amiante et aux produits chimiques", l’une des modalités retenues pour porter cette démarche était d’organiser une journée de sensibilisation.
Celle-ci a eu lieu à Mont Saint Aignan le 17 octobre 2017, organisée conjointement par la FREDON [1] de Haute-Normandie, le cabinet SYNOPSIS Engineering et le pôle "politique du travail" de la DIRECCTE de Normandie.

Cet évènement intitulé "Journée d’informations et d’échanges sur le « concept zéro-phyto » dans les jardins, les espaces verts et infrastructures" s’adressait à tous les gestionnaires des jardins, espaces végétalisés et infrastructures (JEVI) qu’ils soient publics (collectivités, administrations), privés (entrepreneurs des paysages…) ou associatifs (gestionnaire de jardins collectifs…).
Un sujet au cœur des préoccupations de ces professionnels puisqu’un large public a répondu présent. 105 personnes de différents horizons ont participé à cette journée : élus et agents de collectivités, entrepreneurs et salariés d’entreprises privées, administrations, étudiants, apprentis ou stagiaires de l’enseignement agricole, etc.

Articulée autour de 4 temps forts, le souhait des organisateurs était de balayer au cours de la journée le large spectre des problématiques soulevées par cette approche visant à soutenir la réduction, voire la suppression de l’usage des produits phytopharmaceutiques dans les jardins, espaces végétalisés et infrastructures. Ainsi, grâce à de nombreux intervenants, les points suivants ont été abordés en alternant temps de transfert d’information, notamment réglementaire, temps d’échange sur les pratiques et retours d’expériences :
- Mutualisation des expériences et des pratiques d’entretien des jardins, espaces végétalisés et infrastructures ;
- Réflexion sur les problèmes posés par les solutions alternatives aux produits phytopharmaceutiques et le choix de solutions alternatives pertinentes et adaptées en fonction des territoires ;
- Présentation d’axes de recherche de solutions alternatives : présentation de la feuille de route du projet "Ecophyto", des produits de bio contrôle et des évolutions des molécules phytosanitaires ;
- Évaluations des conséquences environnementales au travers d’enjeux de mesures et notion d’externalité environnementales.

Organisée en partenariat avec la DRAAF [2] et la DREAL [3] de Normandie, avec le soutien financier du fond du programme ECOPHYTO et de la DIRECCTE Normandie, cette journée, qui s’inscrit dans la ligne directe de la loi "Labbé" visant le "zéro phyto" dans les espaces verts ouverts aux publics, a permis de dresser un état des lieux des pratiques normandes et de donner de nombreuses pistes d’amélioration aux structures afin de passer, progressivement, d’un système dépendant des produits phytopharmaceutiques au "zéro phyto".

En parallèle, cette journée s’inscrit également dans le cadre du lancement du projet MEDIÆPHYT, porté par la FREDON [4] de Haute-Normandie, le cabinet SYNOPSIS Engineering et le pôle "politique du travail" de la DIRECCTE de Normandie.

L’objectif de celui-ci est de constituer une plateforme permettant d’offrir à tout type de porteur de projet, une aide et un appui afin de bâtir et soutenir des projets de recherche, d’innovation et de développement de solutions alternatives à l’usage des produits phytopharmaceutiques.

Monsieur David Delasalle, directeur du travail et référent régional PRST à la DIRECCTE de Normandie, a pu présenter ces actions entreprises dans le cadre du PRST3, en lien avec le plan Ecophyto en matière de protection de la santé, au Comité d’Orientation Scientifique Recherche et Innovation d’Ecophyto, réuni les 9 et 10 Novembre 2017 à Rouen.

Notes

[1Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

[2Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt

[3Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

[4Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

--

Légifrance | Mentions légales | Services Publics